+41 022 343 87 00 sec.gen@astural.org

Petits Pas dans les Bois

Astural a développé le projet Petits Pas dans les Bois (PPB), un nouveau dispositif destiné aux enfants du cycle élémentaire qui ont besoin d’un soutien particulier, en se basant sur ses expériences dans ses externats et au Service éducatif itinérant (SEI). Ces dernières ont permis d’identifier des méthodes porteuses de changements. PPB se donne ainsi la possibilité de travailler avec de nouveaux concepts et de nouveaux types de prise en charge dans un cadre particulier, sous la responsabilité de professionnels formés et expérimentés.
PPB consiste en un accueil pendant les temps scolaires, dont le but est de transformer le rapport de l’enfant au monde de l’école et aux apprentissages. Pour ce faire, le projet s’appuie sur la pédagogie par la nature et sur des approches thérapeutiques telles que l’art-thérapie, la médiation animale et les thérapies par le mouvement. Cette intervention permet d’apprécier la situation d’un enfant en regardant si, en bénéficiant d’une mesure renforcée, il peut être ensuite dirigé vers l’école régulière, ou s’il doit poursuivre sa scolarité dans l’enseignement spécialisé.

L’expérience sensorielle est au cœur de l’accueil en nature ; elle marque et imprègne les enfants, et aide à ancrer les apprentissages d’une manière plus profonde dans la mémoire différée (Wauquiez, 2008 ; Houghton & Worroll, 2019).

Prestations

Espaces d’accueil adaptés

Pour répondre à l’hétérogénéité croissante des besoins éducatifs et pédagogiques de ces enfants, PPB a choisi d’adopter une approche éducative qui permet d’accompagner le groupe dans son ensemble tout en respectant les besoins individuels.
Dans la lignée de ce qui se pratique au SEI, l’inclusion est un élément central de PPB. Le dispositif favorise la diversité des contextes d’apprentissage, afin d’offrir un maximum d’opportunités de faire émerger les compétences et les ressources des enfants. Chaque environnement est réfléchi de façon à favoriser l’écoute et l’expression de soi dans un cadre sécurisant, à répondre aux sensibilités de chacun, à développer les fonctions neurologiques, à soutenir l’activité cérébrale et à favoriser la stabilité émotionnelle.
Ainsi, PPB offre des temps d’accueil moitié en nature et moitié in-muros, dans des salles aménagées pour les besoins de l’enfant et adaptées aux différentes approches thérapeutiques. PPB axe ses interventions sur la stimulation sensorielle, dans un environnement spécifiquement prévu pour, au travers des approches psychocorporelles qui agissent sur les sens proprioceptifs, vestibulaires, tactiles et introceptifs.

Par exemple, sont à disposition des enfants des espaces de :
– Travail flexible (ballon d’assise, tabouret mobile, tapis au sol, bac, etc.)
– Hypostimulation sensorielle (par exemple au calme dans une cabane loin des stimuli auditifs et visuels)
– Exploration libre et parcours sensorimoteurs (forêt, jardin, chemin sensoriel)
– Expression artistique

Dans la nature, les enfants essaient de comprendre ce qu’ils découvrent et les défis qui se posent à eux. Ils apprennent à émettre des hypothèses. Les explorations ou projets entrepris et menés par les enfants deviennent le pivot pour favoriser des compétences cognitives et métacognitives et les encouragent à être acteur de leurs apprentissages en utilisant leurs sens pour écouter, regarder, sentir et toucher, favorisant ainsi leur émerveillement et leur curiosité (Änggård, 2010).

Pédagogie par la nature

Cette pédagogie est une rencontre globale et sensorielle avec la nature. Elle permet une articulation efficace entre les connaissances, les émotions et les sensations par l’expérience du mouvement. La principale qualité de cette pédagogie est d’offrir aux enfants un grand espace de liberté et d’exploration tout en satisfaisant leur besoin de sécurité et d’avoir un cadre contenant.
L’éducation par la nature permet ainsi une approche centrée sur l’enfant, le plus souvent lors de situations qu’il amorce librement, renforçant ainsi sa motivation intrinsèque et son engagement (Canning, 2013). Cet espace-temps, propice à l’expérimentation et au développement de leurs pensées indépendantes, offre aux enfants la liberté de découvrir leur environnement par eux-mêmes et développe ainsi leur compréhension par l’interaction avec le monde physique et social (Lavallée, 2019 ; O’Brien, 2009).

Approches thérapeutiques

En sus des thérapies classiques, telles que la psychothérapie, d’autres approches sont proposées. En effet, Astural remarque que le mouvement, pourtant primordial pour le développement de l’enfant, est souvent sous-estimé dans certaines pratiques thérapeutiques et pédagogiques, ce qui constitue une forme de lacune. L’Astural réaffirme ce besoin et le pratique dans ses différentes institutions.
La communication est également un enjeu important pour les enfants BEP. En effet, la communication verbale est énormément sollicitée dans l’enseignement ordinaire, alors que certains enfants sont plus réceptifs à d’autres moyens de communication. PPB favorise donc différents moyens d’expression qui permettent aux enfants de se révéler autrement.

Approche psychocorporelle
Le mouvement est un élément primordial du développement de l’enfant, notamment celui du système nerveux central et des connexions cérébrales, qui constituent le socle des apprentissages cognitifs et sociaux.
Le mouvement favorise notamment l’apprentissage du schéma corporel et développe le système vestibulaire qui réglemente le contrôle du corps et de l’équilibre. Il est également régulateur (en cas d’hyper comme d’hypo réactivité) et permet de mieux traiter les informations sensorielles qui nous parviennent.

Art-thérapie
L’art-thérapie est une pratique de soin qui utilise la création artistique (dessin, peinture, collage, voix, sculpture, marionnette, théâtre, etc.) afin de permettre à l’enfant de s’affirmer par des moyens qui lui conviennent.
Ce processus créateur aide l’enfant à s’exprimer librement et à faire appel à ses ressources à travers le jeu, l’imagination, les idées et les émotions ressenties.

Médiation animale
La médiation animale est une approche thérapeutique qui aide l’enfant à surmonter ses difficultés physiques, psychologiques et relationnelles. L’animal, qu’il s’agisse par exemple d’un cheval, un lapin ou un chien, est utilisé en tant que médiateur. Il facilite l’entrée en communication afin de travailler sur différents objectifs, tels que la gestion émotionnelle, la persévérance, l’estime de soi, le respect de soi, des autres et des animaux.
Les activités thérapeutiques avec les animaux servent de renforcement pour l’intégration des habiletés prosociales et entraînent une réduction des comportements de frustration, d’intolérance et de violence. Comme pour l’art-thérapie, cela permet d’avoir une approche alternative à la communication verbale.

Collaboration les partenaires

Familles

Une des spécificités de l’Astural est l’importance accordée au travail systémique, en incluant en particulier les familles dans les interventions.
Lorsque l’enfant est pris en charge dans une structure spécialisée, des techniques et des outils spécifiques sont utilisés par les professionnels dans sa prise en charge. L’accompagnement parental est un moyen de transmettre aux parents ces outils éducatifs afin qu’ils soient aussi mobilisés à la maison et s’inscrivent ainsi dans une continuité.
Dans cette optique, PPB propose des entretiens, qui sont l’occasion de mettre en œuvre le soutien à la parentalité, ainsi que des moments de partage entre parents et enfants, en nature, dans l’institution ou à domicile. Ces derniers représentent des occasions de développer le lien qui les unit ainsi que leur compréhension mutuelle.
Ce dispositif sensibilise également les familles et les enfants à un environnement stimulant, avec moins d’écrans, plus de relations et plus de sensibilité à la nature ainsi qu’à l’écologie.

École ordinaire

L’un des objectifs de PPB est de permettre aux enfants qui en ont les capacités d’intégrer l’école ordinaire. Lorsque ce transfert est possible, il est préparé en amont. Les professionnels de PPB collaborent alors étroitement avec l’enseignant qui accueille l’enfant concerné.
Cette collaboration prend plusieurs formes. L’accompagnement sert à transmettre à l’enseignant des pratiques inclusives, à adapter l’environnement de la classe et à travailler sur la dynamique de classe pour qu’elle soit accueillante et adéquate pour le nouveau venu. L’objet de ce suivi est non seulement d’optimiser les pratiques efficaces de gestion de classe, mais aussi de permettre à chacun de développer son potentiel au sein de la collectivité.

Évaluation du projet et gouvernance

Un comité de pilotage a été créé pour suivre le projet. Celui-ci est composé de représentants de l’Astural, du monde académique et d’une experte de la pédagogie par la nature. Un partenariat est également mis en place avec le groupe de recherche PRINSEPS (Prévention, Intervention, Soutien en Éducation Précoce Spécialisée) de l’Université de Genève, qui réunit des enseignantes-chercheuses investies dans le champ de l’éducation précoce spécialisée. En plus de confirmer de nouvelles approches, de les analyser et de les faire évoluer grâce à une évaluation extérieure à l’Astural, le regard d’une équipe scientifique permet de valider directement sur le terrain les hypothèses théoriques qui guident l’action pédago-thérapeutique.

L’environnement physique et les éléments de la nature (faune, flore, etc.) incitent les enfants à bouger selon différents niveaux d’intensité (Bjørgen, 2015 ; Coe, 2017) et en expérimentant une plus grande variété de mouvements qu’en classe (Meyer et al., 2017).

Petits Pas dans les Bois- Nous contacter

Vous souhaitez plus d’information sur Petits Pas dans les Bois, son fonctionnement, sa procédure d’admission ou sur le profil des enfants admis?

Contactez
Astural, Petits Pas dans les Bois
Route de Soral 12, 1232 Confignon
022 777 25 59  — 079 751 43 17
ppb@astural.ch

L’équipe

Elle est composée de quatre éducateurs et éducatrices spécialisés, une psychologue, deux spécialistes en thérapies alternatives, un cuisinier, une employée de maison ainsi que deux coordinatrices.